Politique de l'entreprise

Swissairland s’est investis dans une vision plus durable sur le long terme et tente d’encourager ses parties prenantes à en faire de même. Sa politique est axée sur l’aspect social, environnemental et économique, c’est pourquoi elle s’est notamment engagée au sein du RJC.

Le Responsible Jewellery Council est une organisation normative établie pour favoriser des pratiques éthiques, responsables, sociales, environnementales et respectueuses des droits de l’Homme à travers la chaîne d’approvisionnement de l’or, de l’argent, des métaux issus de la mine de platine, du diamant et des pierres de couleur.

Le RJC a élaboré́ une norme de référence (COP&COC) pour la chaîne d’approvisionnement de la bijouterie-joaillerie, ainsi que des mécanismes crédibles pour vérifier l’adoption de pratiques commerciales responsables, par le biais d’audit par des parties tierces.

Cette norme, qui s’adresse en particulier au secteur de la haute joaillerie et a l’industrie des bijoux, inclut les directives de l’OCDE concernant l’approvisionnement en métaux précieux (OECD Due Diligence Guidance for Responsible Supply Chains from Conflict-Affected and High-Risk Areas and its Supplement on Gold) ainsi que la directive SA8000 (Social Accountability International) exigeant un approvisionnement en matériaux responsable et éthique.

En tant que membre du RJC (en vue d'être certifié), nous nous engageons à conduire nos activités conformément au Code de bonnes pratiques du RJC. Nous nous engageons à intégrer des considérations éthiques, sociales, environnementales et respectueuses des droits de l’Homme dans nos opérations quotidiennes, nos activités de planification et nos processus de prise de décision.

La direction s'attache à agir contre la corruption et ses abus. Elle s'engage à sensibiliser ses collaborateurs et ses partenaires de projet, à la problématique liée à la corruption et ses dérives. Elle s'engage à promouvoir et à faire connaître les règles du RJC. Elle s’assure aussi que les instruments de contrôle et de prévention, les directives et les procédures définis soient strictement respectés. Ainsi, La société n'accepte pas les paiements en espèces mais uniquement des virements bancaires, en connaissance de l'ayant droit économique, auprès d'institutions bancaires reconnues et hors de zones à risque. Les pots-de-vin et les paiements de facilitation sont interdits sous toutes leurs formes.

Swissairland s’efforce de choisir, comme partenaires, des fournisseurs et sous-traitants se conformant pleinement à des exigences strictes, clairement définies et fixées par contrat, pour tous les aspects liés à la sécurité, à l’environnement et à la politique sociale. Ces exigences doivent couvrir non seulement le respect des lois nationales et internationales, mais aussi les directives de l’OCDE et du SA8000, promouvant un approvisionnement responsable, sous les prémisses de conditions de travail éthiques et équitables en matière de protection de la santé et de sécurité au travail, de respect des droits humains, y compris par l’interdiction explicite du travail forcé, du travail des enfants ou d’autres formes d’abus similaires, et dans les relations avec les partenaires commerciaux, de même que de prise en compte de la chaîne d’approvisionnement, du développement local et d’autres facteurs sociaux et écologiques pertinents.

Nous nous appuyons sur une politique d’approvisionnement très claire aussi concernant les métaux précieux. Ceux-ci ne sont acquis qu’auprès d’un fournisseur bien établis et de longue date qui est en conformité par rapport aux exigences de surveillance du marché financier et qui est membre certifié du Responsible Jewellery Council (RJC). En sus, il doit être en mesure de garantir que les métaux précieux ne proviennent que de sources éthiquement irréprochables et, en conséquence, de régions exemptes de conflits armés.

En général, Swissairland s’engage au respect des principes directeurs des Nations Unies (dont les 17 objectifs de développement durable) et au Guide de l’OCDE; éviter de causer ou de contribuer à causer des impacts néfastes sur les droits de l’Homme et de remédier à tout impact identifié. Il s’agit également d’avoir un processus de contrôle diligent en matière de droits de l’Homme qu'on réalise pour identifier, atténuer et rendre compte de la façon dont on traite les impacts néfastes sur les droits de l’Homme, notamment pour les matières précieuses provenant des zones de conflit et à haut risque (CAHRA/ZCHR).

Pour toute question spécifique relative à notre politique ou pour toute dénonciation de grief, veuillez s’il vous plaît utiliser notre formulaire de contact.